EPS Blog

La French Fintech nouvelle génération

Rien de mieux que de mettre un visage sur des noms. Charles Orsel des Sagets, Directeur Général d’E-Pay Space est entré dans notre boîte à questions. Habitué du secteur des FinTech, c’est en plus un expert en sécurité et en télécommunication. Il a créé E-Pay Space avec d’autres maîtres Jedi de la finance en 2016 en vue de répondre un vrai besoin client : celui d’avoir des solutions de paiements sur-mesure !

Lire la vidéo

Le « Closed Loop » est un anglicisme très utilisé en développement pour évoquer un système littéralement conçu en « circuit fermé ou en boucle fermée ». Souvent conçus pour être autonomes, les circuits fermés sont des processus qui, par définition, visent à réduire l’intervention extérieure. Dans le domaine des cartes de paiement et plus particulièrement des cartes prépayées, l’indication « closed loop » détermine un champ d’utilisation restreint. En effet, à la différence d’une carte de paiement en « open loop » qui pourra être utilisée sur un réseau ouvert et multi-enseignes (c’est d’ailleurs le cas pour la plupart des cartes bancaires) ; une carte en « closed loop » sera limitée. Par exemple, elle ne pourra être utilisée que dans un magasin en particulier, ou uniquement au sein d’un groupement d’enseignes.

Pour cet article, autant commencer par le début : qu’est-ce qu’une FinTech ? Ce mot est la contraction des mots "Financial" et "Technology". Inventé par nos amis anglo-saxons, il peut se traduire en français par "Technologie Financière".… Mais encore ?

Encore un terme inventé par nos amis anglo-saxons ! Ce nouvel anglicisme qui pourrait être traduit par "système bancaire ouvert" permet aux banques de partager certaines données de leurs clients à d'autres acteurs du monde financier sous certaines conditions mais également des données non personnelles relatives aux banques elles-mêmes (ex : emplacements d'agences, services fournis etc.). Le principe même de système bancaire ouvert suggère des appréhensions tant les notions de sécurité et de protection assuraient jusqu'alors la "garantie" d'un argent bien gardé.

La DSP2, vous en avez sûrement entendu parler ces derniers mois. Entrée en pratique le 14 Septembre 2019, la nouvelle version de la Directive Européenne sur les Services de Paiement (DSP2) est au cœur de l'actualité bancaire et commerciale. Pourtant, elle ne date pas d'hier. Adoptée en novembre 2015, sa « grande sœur » (ou la DSP1) date de 2007.

La carte virtuelle s'impose aujourd'hui dans le milieu bancaire et surtout celui des néo-banques comme le moyen de paiement à la mode. L'augmentation des fraudes sur les transactions de paiement en carte qui a bondi de 13,4 % sur la seule année 2018 n’y est sans doute pas pour rien. Les particuliers comme les professionnels sont séduits par cette nouvelle tendance qui offre bien plus qu’une simple carte de paiement…